Mon premier 10 km

Pourquoi ?

Mon but est de pouvoir courir de plus longues distances avec un 21 km en septembre et 42 km en 2016 . Évidemment, il faut que j’augmente mes distances pour arriver à atteindre mes objectifs un jour.

Ici le but était de m’essayer avant ma course de 10 km dimanche prochain.

Au départ, cela faisait partie de mes objectifs du mois de juin, mais je n’y suis pas arrivée.

Je voulais y aller dimanche, mais, là encore, ma lâcheté a pris le dessus ^^

Finalement, je me suis lancée hier grâce à la motivation de mon chum.

Mise en situation

Nous sommes lundi fin d’après-midi, il fait très chaud, je rentre chez moi, passe devant la piscine de mon immeuble et n’est qu’une seule envie : faire un saut dans la piscine et relaxer avec un bon livre en profitant de la chaleur. L’idée d’aller courir 10 km est vraiment loin de moi 😉

Heureusement, mon chum était là pour me motiver et m’accompagner. J’ai également regardé un reportage qui mettait en vedette un dame de 70 ans qui participait encore à des trails et court tous les jours et ça m’a bien augmenté ma jauge de motivation 😉

Qu’est-ce qui change par rapport à 5km ?

Bien qu’il m’arrive de courir 5km sans prendre à boire, je n’imagine pas courir 10km sans avoir que ce soit à boire. Mais je n’ai pas envie non d’être gênée par une bouteille d’eau à tenir tout au long du chemin. J’ai donc opté pour un Camel Bak et comme je n’avis plus rien manger depuis midi (et qu’il était 19h), j’ai opté pour 500 ml de Gatorade (d’où la langue toute bleue ^^) histoire de pouvoir tenir durant toute la sortie.

IMG_1213

Je courais accompagnée, mais, pour une telle distance et plus, j’ai pris mon téléphone au cas où.

Évidemment, c’est plus long qu’un 5km et même si d’habitude, je suis contente de tomber sur un feu vert lorsque je dois traverser, pour les 10 km, j’accueillais les feus rouges avec beaucoup d’enthousiasme 😉

Mon chum avait choisi un parcours idéal : du faux plat à l’allée et donc un retour en légère descente qui faisait très plaisir 😉

10 km

Arrivée à 5km, nous avons un peu marché avant de reprendre la course.

Le retour a été bien plus facile que l’allée.

Après la sortie

Après la sortie, j’étais fatiguée (mais pas plus qu’après 5km en fait), mais très contente puisqu’il n’y a pas encore si longtemps, courir cette distance était inimaginable. Par contre, je n’avais vraiment pas d’appétit donc je n’ai rien mangé (je n’aime pas manger tard le soir en général, mais là, j’en étais incapable). Je me suis même sentie un peu nauséeuse au moment d’aller dormir, mais c’est rapidement passé.

J’avais les mollets en feu, mais là aussi c’est vite passé. Quelques courbatures le lendemain matin, mais plus rien à midi.

Bref, je me suis sentie très bien après ce 10 km et j’ai hâte d’être dimanche pour recommencer 😉

 

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>