Courir sur le chemin du travail

Cette semaine, je suis rentrée du travail en courant. Cela faisait longtemps que j’y pensais, mais ça demande un brin d’organisation et je voulais être à l’aise sur une distance de 10km.

Je voulais absolument y parvenir, car ça permet d’aménager un plan d’entrainement plus facilement . En effet, tous les jours vous devez vous rendre au travail et revenir, autant mettre ce temps à profit. Cela vous prendra peut-être un peu plus de temps que d’y aller en voiture ou en bus, mais au moins ce sera un temps bien utilisé consacré à votre bien-être.

courir sur le chemin du travail

Bien sûr, il faut que votre travail ne soit pas trop prêt ou trop loin, vous n’allez pas courir un marathon pour vous rendre ou revenir du travail non plus 😉

Si votre travail est trop proche, vous pouvez toujours rallonger un peu votre parcours. Parfois, ce n’est pas une question de distance, mais de trajet agréable, un petit détour par un parc. S’il est trop loin tout n’est pas foutu, vous prendre le bus pu le métro pour vous rapprocher un peu et diminuer ainsi la distance.

Vérifiez les possibilités qui s’offrent à vous sur Google Maps.

Évidemment, il faut également que la température soit de votre côté et vous fasse éviter la pluie ou la canicule. De ce côté, j’ai été très chanceuse puisqu’il faisait environ 20 degrés avec des nuages.

J’ai également beaucoup de chance niveau distance puisque le trajet entre mon bureau est chez moi est de 10km tout pile ! J’ai décidé de rentrer du travail plutôt que d’y aller en courant. En effet, il n’est pas possible pour moi de manger avant d’aller courir sous peine d’être malade pendant que je cours et je me voyais mal courir 10km le vendre vide.

Je suis donc partie un peu plus tôt du travail pour tester la durée réelle du parcours.
Le début de la course n’était pas des plus agréables, car les deux premiers kilomètres se sont fait dans un gros trafic, mais j’ai très rapidement rejoint les berges de la rivière de Saint-Charles, traverser un autre parc charmant avant de faire un petit arrêt ravitaillement (j’avais oublié de prendre mon came Bak et je m’aime pas courir plus de 5km avec une bouteille) et continuer la course jusqu’à chez moi.

Il faut évidemment prévoir un peu plus votre sortie que lorsque vous partez courir de chez vous. Amenez votre sac de sport, de quoi transporter votre téléphone pour écouter de la musique (ce n’est pas mon cas), mais surtout pour glisser une carte de banque, d’identité et également votre carte de transport en commun pour revenir le lendemain (sauf si quelqu’un vous dépose le lendemain ou que vous décidiez de réitérer l’expérience dès le lendemain 😉 ) . Si vous êtes le premier à rentrer chez vous, n’oubliez pas d’emporter vos clefs, ça peut être utile 😉 .

J’ai bien aimé mon expérience et je pense que je vais sûrement le refaire de temps en temps.

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>