10 façons d’arrêter de procrastiner

Il n’y a pas si longtemps, j’ai publié un billet sur le fait de continuer à garder la motivation nécessaire pour maintenir vos bonnes résolutions. En réalité, ce qui se cache derrière notre manque de motivation, c’est souvent le fait de repousser à demain certaines tâches que l’on s’est fixées. Que ce soit de façon occasionnelle ou régulière, il nous arrive à tous de remettre à plus tard des tâches que l’on devrait faire rapidement. Rassurez-vous, il existe de nombreuses manières de corriger cette mauvaise habitude.

10 façons d'arrêter de procrastiner

 

1.Comprendre pourquoi vous reportez

Même si nous sommes beaucoup à procrastiner, les raisons qui nous poussent à le faire sont différentes d’une personne à l’autre. Ainsi, il est important de comprendre quel type de procrastinateur vous êtes avant de travailler sur cette habitude.

Vous êtes un peu trop perfectionniste : de nombreuses personnes reportent à plus tard tout simplement parce qu’ils sont trop perfectionnistes. Ainsi, un rapport ne sera jamais assez bien à leurs yeux, une séance de sport efficace en dessous de 2-3h, etc. Du coup, au lieu de commencer quoi que ce soit, vous préférez vous abstenir de peur de ne pas être à la hauteur de la tâche.

La peur d’échouer vous paralyse:  Un autre frein à démarrer une tâche est la peur d’échouer. Vous souhaitez en fait préserver votre estime de vous-même.

La peur du changement : Que ce soit pour passer votre permis de conduire, faire un bilan médical, passer un examen, recommencer à faire du sport ou autre, vous êtes parfois bloqué par la peur du changement qui découle de l’accomplissement de ces nouvelles tâches.

Votre impossibilité à gérer vos priorités : Vous n’arrivez pas à classer vos tâches par ordre d’importance (un ordre qui se tienne) et donc vous priorisez des tâches qui ne sont finalement pas si importantes.

2. Faites des To-Do List

Faites des t-do list de vos tâches, pour le mois, la semaine et la journée. Inutile de faire des listes à rallonge. Par exemple, pour vos listes quotidiennes, essayez de vous en tenir à trois tâches importantes.

3. Découpez les tâches importantes en plus petites tâches étapes

Ce qui peut être effrayant lorsqu’on démarre une tâche c’est l’ampleur de celle-ci. Afin de ne pas rester dans cet état de « peur » qui risque de vous immobiliser, découpez votre tâche en plus petite tâche facile à réaliser.

4. Commencez

Cela semble simple, mais, en fait, c’est de commencer à effectuer une tâche qui est compliquée. Idéalement, il faut donc créer des automatismes qui vous permettront de commencer à faire certaines tâches. Par exemple, si vous voulez faire du sport : préparez votre tenue à l’avance, enfilez-la, un peu avant de commencer votre séance et buvez un petit verre d’eau. Cela vous permettra de commencer votre tâche sans même y penser et donc de ne pas avoir le temps de vous poser la question de reporter ou non votre tâche

5. Offrez-vous de petites récompenses

N’oubliez pas de vous récompenser à chaque étape. Cela vous permettra d’assimiler le fait d’accomplir une tâche à un moment plaisant. Cela devrait vous procurer la motivation nécessaire pour arrêter de reporter à plus tard.

6. Surestimez le temps

Même avec la meilleure volonté du monde, certaines tâches peuvent prendre plus de temps que prévu. Que ce soit à cause des éléments de distractions comme des appels pendant une rédaction, un collègue qui a besoin de votre avis sur un dossier ou autre, certaines tâches prennent finalement plus de temps que prévu. Ainsi, prévoyez plus de temps que vous ne pensez nécessaire pour accomplir certaines tâches. Cela vous évitera du stresse inutile et si vous terminez vos tâches plus rapidement, vous aurez plus de temps pour accomplir d’autres tâches.

7. Adoptez la règle du report unique

Établissez une règle d’or : vous pouvez reporter une fois, mais pas deux. Ainsi que ce soit un rendez-vous chez le dentiste, le coiffeur, un 5 à 7 avec un bon ami ou encore le rapport que vous devez remettre dans deux semaines, vous avez droit à un report unique.

8. Apprenez à dire non

Vous avez peut-être tendance à vouloir faire plaisir à tout le monde et acceptez tout ce qu’on vous demande. Que ce soit au niveau professionnel ou personnel, prenez le temps de réfléchir à la faisabilité d’une demande, au temps dont vous disposez dans votre agenda. Cela ne sert à rien de dire oui si vous savez d’avance que vous n’allez pas pouvoir accomplir toutes les tâches que vous vous êtes fixées.

9. Bloquez du temps pour avancer dans les projets qui vous tiennent à cœur

Si vous souhaitez avancer dans des projets qui vous tiennent à cœur, il est important de vous fixer des plages horaires chaque semaine durant lesquelles vous vous engagez à consacrer du temps uniquement à cette tâche/projet bien spécifique. Il peut s’agir par exemple de vous remettre au sport, d’écrire un livre, d’apprendre une langue, etc. Il est bien important de ne pas déroger à ce rendez-vous important pour vous.

10. Visualisez-vous une fois vos tâches terminées

Mettez en pratique la technique des sportifs de haut niveau. Ceux-ci se visualisent toujours au moment où ils accomplissent une performance sportive particulière. Ils imaginent avec le plus de préciser possible les détails du moment, l’état dans lequel ils sont, etc. Ainsi cela leur permet de rester motiver pendant les longues séances d’entrainement qui précédent leur grand moment. Faites de même pour vos tâches : visualisez-vous une fois celle-ci terminée avec les bénéfices qui en découlent.

Pour terminer, un dernier petit conseil : commencez à appliquer ces conseils dès maintenant 😉

Related posts:

7 thoughts on “10 façons d’arrêter de procrastiner

  1. Ahlala la procrastination, j’ai eu une période où je ne vivais que comme ça et puis à un moment je me suis dis que valait mieux le faire tout de suite que demain au moins, c’est fait ! ^^

    Bisous, Lisa

    1. Bravo pour ta détermination 😉 Effectivement, il faut que ce soit avant tout un déclic. Est-ce que ça fait longtemps que tu as changé à ce niveau-là ? Merci pour le passage sur le blogue

  2. J’aime bien organiser mes journées en détaillant les tâches à effectuer mais je reconnais qu’il m’arrive parfois de repousser certaines choses, même si j’essaie d’éviter. Merci pour tes conseils, je vais essayer de les mettre en pratique.

  3. Ah, c est exactement ce a quoi je pensais et je tombe ( sans douleur) sur ton article 1mins plus tard… Ça résume très bien les livres que j ai lu sur le sujet. Juste comme ça , en désintoxication de procrastination, réduire le nombre de tâche a faire, pour ne pas se décourager!

  4. Tes conseils sont très intéressants ! J’avoue que mon meilleur remède contre la procrastination c’est la culpabilité (ce n’est pas forcément très positif, mais c’est efficace…), mais j’aimerais apprendre à être plus sereine et accepter que parfois on ne peut pas tout faire…
    Si tu veux découvrir mon blog et ses actualités, entre autres, voici ma page Facebook :
    https://www.facebook.com/Eclat.desoit/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>