Totale Bouette (OCR) – Récit de Course

Samedi dernier, j’ai pris le départ de Totale Bouette, la décision de faire la course s’est prises un peu à la dernière minute puisque j’avais déjà fait Prison Break et le Foam Fest ce mois-ci, mais, comme ma petite sœur voulait profiter d’être à Québec pour faire le plus de courses à obstacles possible, nous avons finalement pris le départ.

C’est une course un peu particulière pour moi, car ce fut, il y a trois ans mon premier contact avec les courses à obstacles. De plus, c’est mon chum qui avait invité et mis en place cette course dans le cadre de son ancien travail.

totale bouette

 La course

La particularité de Totale Bouette est le fait que la course se déroule sur un terrain plat (5km). C’est donc une difficulté en moins. Mais attention, ce n’est pas plus facile pour autant. Par exemple, le Foam Fest présente la difficulté des montées de pistes de ski mais les obstacles sont bien plus faciles que ceux de Totale Bouette.

Cela dit, Totale Bouette reste tout de même une course familiale accessible à la plupart.

Bien que la course se déroule sur le même terrain, le parcours est retravaillé chaque année, mais la tradition veut que le premier bac de bouette se trouve proche du départ. Au moment du départ, il ne faisait pas très chaud et j’ai hésité avant de me jeter dedans, mais réflexion faite, la course s’appelant Totale Bouette j’allais y passer tôt ou tard autant le faire directement.

J’ai bien fait, car l’obstacle suivant consistait à monter sur un mur et sauter dans un bac de bouette profond.

Après ça nous attend un obstacle « tarzan » il faut arriver de l’autre côté d’un bac de bouette à l’aide d’une corde, je tombe évidemment dans la bac d’eau bouetteuse et me fait une belle brulure à la cuisse au passage…

DSC_0840Dire que j’espérais encore me rendre de l’autre côté 😉 

Ensuite, il faut transporter des pneus puis d’autres épreuves dans l’eau bouetteuse (passer sous des grillages en gardant la tête hors de l’eau, monter dans des tuyaux… pour sauter dans un bac d’eau avec de la boue 😉 etc.

avis totale bouette

Et hop 

totale bouette avis

La deuxième partie du parcours propose de plus petits obstacles, dont beaucoup de naturels, pour finalement arriver à l’obstacle final : la glissade.

Finalement, après monter au-dessus, je suis redescendue sans la faire. Les deux personnes qui étaient avec moi la trouvaient trop raide et j’avais trop peur de le faire toute seule 😉

Une très chouette course dont le niveau de difficulté est bien dosé. C’est peut-être une impression, mais, j’ai trouvé les obstacles un peu plus difficile que l’an dernier, mais, c’était une bonne chose 😉

Petit bémol, le temps d’attente aux obstacles était vraiment très élevé et certains obstacles étaient faits pour des géants (murs d’escalades, monkey barres trop épaisses et trop éloignées)

Ambiance

Bien que l ‘on retrouve des personnes déguisées lors de nombreuses courses à obstacles, j’ai l’impression qu’il y en a beaucoup plus à Totale Bouette, c’est du moins ce que je constate depuis trois ans.

Par ailleurs, l’animateur qui lançait les départs était excellent

Autre

J’ai bien aimé la médaille 😉

Médaille totale bouette

Au final, j’ai fait une course à obstacles par semaine pendant trois semaines, ce n’était pas prévu au départ mais très plaisant. La prochaine course à obstacles devrait être la X-man Race qui aura lieu en septembre à Québec mais je ne suis pas encore inscrite. D’ici là, je vais laisser mes genoux écorchés se cicatriser un peu 😉

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>