Pourquoi j’aime (aussi) les courses à obstacles (OCR) ?

Comme vous le savez peut-être, ou peut-être pas, j’aime beaucoup faire des courses à obstacles.

Tout à commencer il y a deux ans lorsque mon chum a organisé pour son travail : Totale Bouette une course à obstacles à laquelle il m’a proposé de participer avec plusieurs amis.

La course s’est déroulée au mois d’août et fut une excellente première expérience grâce aux obstacles variés et terrain plat.

À l’époque, je ne courrais pas et je n’aimais pas ça donc je redoutais un peu les phases de course à pied, mais, finalement, la répartition des obstacles faisait en sorte que je n’avais pas le temps de m’ennuyer.

Ce fut ma seule expérience OCR de 2013. En 2014, en plus de participer encore à Totale Bouette, j’ai décidé d’accompagner mon chum à la fameuse Spartan Race qui avait lieu au Massif de Charlevoix. La course existe dans plusieurs distances, mais, pour une première fois, j’ai choisi la 5km (qui est fait une 5km+ donc c’était un peu plus long en réalité).

Première spartan Race

Moi après ma première Spartan Race

J’ai évidemment trouvé ça un peu plus difficile que Totale Bouette notamment à cause des dénivelées : parcours sur des pistes de ski, démarrage en côte etc. Mais également à cause de la hauteur de certains obstacles (j’ai le vertige, ça n’aide pas). Au final, j’étais vraiment contente de mon expérience et surtout d’avoir terminé la course presque sans entrainement.

Cette année, j’ai démarré la saison avec la Polar Hero, même principe mais dans la neige pour continuer ensuite avec le Défi Forestier.

Mes dernières courses étaient des courses « classiques » mais les courses auxquelles, je participe en Août et Septembre seront des OCR avec Prison Break au mois d’août (que je ferais avec ma petite soeur) et Xman en septembre.

Si je suis assez en forme, j’ajouterai peut-être la course Rushwood à la liste qui a également lieu en septembre.

Ce qui me plait

Le fait que l’on ne fait pas que courir. Il y a de la course, mais surtout des obstacles qui permettent de faire travailler tous les muscles de son corps.

Évidemment, on peut se blesser, mais, j’ai envie de dire que c’est la même chose pour tous les sports. De plus, aucun obstacle n’est obligatoire (aux Spartan Race, vous devrez tout de même faire des burbees lorsque vous esquivez des obstacles). Pour ma part, j’essaie de faire tous les obstacles, une exception demeure : les palissades . Ce ne sont pas les obstacles les plus difficiles, mais, rien n’y fait, je n’y arrive pas et j’ai peur de tomber et de me faire mal.

Évidemment lors de telle course, le temps m’importe peu, tout ce que je souhaite, c’est de terminer la course et d’avoir du fun avec les gens avec qui je participe (je participe toujours avec des amis aux OCR).

Il y a cependant des athlètes élites, de vraies machines qui font des temps exceptionnels et qui sont très impressionnants à voir.

Quelques conseils

Si vous souhaitez prendre part régulièrement à des OCR, commencez par vous acheter des chaussures de Trails. Il existe de nombreux modèles dont certains faits exprès pour les OCR (chaussures Spartan Race de Reebok, Innov8 etc.)

Pour ma part, j’ai opté pour des Salomon Speedcross 3 et j’en suis très contente. D’ailleurs, elles ont également remplacé mes chaussures de randonnées.

 

 Salomon Speed Cross 3

Mettez des vêtements qui sèchent rapidement. Achetez des gants d’entrainement pour vous éviter des vous bruler les mains en descendant une corde ou pour saisir plus facilement les prises sur certains obstacles.

Sauf si vous souhaitez battre des records de temps, un entrainement de course à pied devrait être suffisant pour vous préparer.

Pour terminer, je vous recommande l’excellent site 3 Secondes sur lequel vous retrouvez toute l’actualité de ce sport et bien plus encore.

Bon amusement !

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>