Comment s’habiller pour une course à obstacles d’hiver

Pourquoi (1)

 

Dernièrement, j’ai participé à la course à obstacles Fire Race et cela m’a donné l’idée de ce billet.

Petites précisions avant de commencer : je vous rappelle que je vis au Québec donc l’hiver, il fait vraiment froid 😉 . Pour vous donner une idée, il faisait -22 au départ de la course Fire Race. De plus, je suis vraiment frileuse et je ne cours pas dehors l’hiver en général.

Mais commençons sans plus attendre par le bas à savoir les chaussures. Pour ma part, je comptais vraiment prendre mes Salomon de Trail (que j’ai utilisé à la Polar Hero l’an dernier), mais celles-ci avaient été oubliées sur le balcon (ensevelies par la neige) qui était inaccessible à cause des températures négatives des derniers jours et d’une tempête de neige. Heureusement, j’avais de vieilles chaussures de randonnées imperméables qui ont servis de plan B.

12825458_1516070728700868_481172385_n

On remonte un plus haut avec les chaussettes. J’ai mis des chaussettes de courses habituelles auxquelles j’ajoute des bonnes grosses chaussettes en laines. Pas idéal pour le confort de la course, mais bien pour garder vos orteils au chaud (après c’est juste 5km souvent). Après cela, j’ai ajouté mes leggings de courses (et des sous-vêtements évidemment).

Au-dessous de mes leggings, j’ai passé un pantalon de ski. Idéalement un pantalon de ski de fond moins bouffant qu’un pantalon de ski alpin. Cela dit, gardez tout de même le pantalon de ski alpin si vous n’avez que ça. Ce n’est pas tant à cause du froid, mais plus parce que si vous faites un OCR d’hiver, il y a de grandes chances que vous vous retrouviez à un moment où un autre sur un gros tas de neige dont il faudra descendre sur les fesses (ou autrement si vous êtes un peu plus créatifs).

Pour le haut, j’ai mis un t-shirt à longue manche de type « seconde peau » comme pour aller faire du ski. J’ai ensuite mis un pull à capuche en coton par dessus. J’aurai du mettre ma veste légère de course à la place. Par dessus enfin mon manteau de mi-saison « en doudoune légère disons ».

J’ai ajouté un cache-cou plutôt qu’une écharpe encombrante. N’bouliez pas les gants, c’est vraiment important, pour ma part, jMai des gants de courses d’hiver vraiment confortables que des amis m’ont offertes.

Pour la tête, j’ai mis un bandeau de course d’hiver et un petit bonnet par dessous.

Avec le recul, je dirai que j’étais bien équipée, même si au début (10 à 15 minutes) j’avais vraiment très froid après un moment j’ai eu trop chaud 😉

Bonne course à obstacles hivernale 😉

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>