Bilan du mois d’octobre et objectifs du mois de novembre

Bilan

Le temps passe vite et nous voilà déjà au mois de Novembre ! C’est donc le moment de faire le bilan du mois d’Octobre et les objectifs pour novembre.

Mon ultime objectif pour le mois d’octobre était bien sûr de participer et de terminer mon premier demi-marathon, objectif atteint.

Par contre, je n’ai pas suivi scrupuleusement mon entrainement. Alors que je devais me rendre jusqu’à 19km, je me suis rendue seulement à 18km car j’étais en Gaspésie le weekend où je devais courir 19 km. À la place, j’ai fait de la randonnée 😉

Mon entrainement comprenait de la natation et je dois dire que j’ai allègrement laissé tomber cette partie de mon entrainement. Je ne comprends pas pourquoi car j’adore pourtant nager et je sais qu’il est bon de varier un peu les sports.

Bilan

Mais maintenant que le semi-marathon est fait, que faire ?

Fixer de nouveaux objectifs bien sûr 😉

Je consacrerais un billet plus proche de la fin de l’année à mes objectifs pour 2016 (autre que mon objectif ultime que vous connaissez déjà).

Pour le moment, je veux avoir une entrainement de croisière : deux sorties plus courtes la semaine et une sortie plus longue en fin de semaine. Un peu de natation en plus. Une des deux sorties de la semaine sera un entrainement fractionné histoire d’améliorer un peu ma rapidité.

L’idée est de reprendre petit à petit après ma dernière course. Ainsi, j’espère faire environ 60 km au mois de novembre.

J’ai vu qu’il y avait une course du Père Noel le 5 décembre prochain à Québec, du coup, je pense peut-être la faire pour voir si j’améliore mon temps sur un 5km mais aussi pour me garder motivée malgré le froid qui s’installe.

Et vous que visez-vous pour le mois de novembre ?

 

Bilan du mois de septembre et objectifs d’octobre

Course à pied octobre

Le temps passe vraiment vite et nous vous nous voilà déjà en octobre, c’est à dire le mois de mon premier demi-marathon (le 25 Octobre) !

Course à pied octobre

Avant de passer aux objectifs du mois d’octobre, revenons sur le mois de septembre avec un peu de retard à cause d’un emploi du temps bien chargé (je vous rassure, l’entrainement n’en a pas souffert).

Après un mois d’aout consacré surtout aux courses à obstacles avec un entrainement plus restreint, septembre est le mois où les choses sérieuses commençaient à savoir l’allongement des distances.

J’ai également couru beaucoup sur tapis de course et j’ai commencé à y prendre gout alors que je trouvais ça déplaisant avant (à condition d’avoir de quoi s’occuper).

Le plus grand changement qui a eu lieu depuis que je cours : même si je suis parfois motivée et que j’ai envie de sauter une sortie de course, je sais que le plaisir que me procure la course prend le dessus.

Par contre, je n’ai pas beaucoup nagé :-(

Je n’ai pas perdu beaucoup de poids, mais mes trais se sont affinées, quelques petits muscles commencent à se dessiner et je suis plus en forme que jamais 😉

Total du mois de septembre : 84,9km parcourus en course à pieds

Pour le mois d’octobre est un peu différent, après une dernière sortie de 19km, mon entrainement va fortement diminuer jusqu’au demi-marathon : distance plus courte et plus de natation.

À côté de mon entrainement de course, l’automne est également la période des randonnées et j’en profite pleinement : la semaine dernière, je suis allée me promener du côté du Massif du Sud et cette fin de semaine, j’ai découvert le magnifique parc de la Gaspésie. D’ailleurs, si vous souhaitez voir plus de photos, n’hésitez pas à me suivre sur Instagram (aleks2401)

 

course et randonnée

 

Parc National de la Gaspésie 10 octobre

Évidemment, mon seul vrai objectif est de terminer le demi-marathon de Magog le 25 octobre.

Courir sur un tapis de course

courir sur tapis

Il n’y a pas encore si longtemps, j’expliquais à quel point je n’aimais pas courir sur tapis et comment je trouvais ça plate. Pourtant sur mes trois dernières sorties de course, deux se sont faites sur tapis dont une de douze kilomètres ! Mais pourquoi et qu’est-ce qu’il s’est passé ?

courir sur tapis

En fait, courir sur tapis présente plusieurs avantages :

– Permet de courir quelle que soit la météo.

– Permet de sortir courir plus tard le soir quand il fait déjà noir.

– Permet de s’hydrater facilement sans emmener d’équipement ou de tenir de gourde encombrante.

Alors évidemment, ce n’est pas pareil que de courir dehors, on n’a pas le vent, les dénivelées et surtout, on ne court pas de la même façon puisque sur tapis, on peut facilement contrôler sa vitesse et courir de façon régulière ce qui n’est pas le cas lorsqu’on court dehors.

Ces différences peuvent nous amener à penser que c’est donc plus facile. En fait, ce n’est pas forcément le cas. C’est plus difficile mentalement car on s’ennuie plus rapidement. Je publierai bientôt un billet sur comment ne pas s’ennuyer quand on court sur un tapis. L’autre difficulté provient du fait que comme on est à l’intérieur, la température corporelle augmente beaucoup plus vite qu’en extérieur et notre rythme cardiaque également. Autant dire qu’après 12 km, j’avais l’impression d’avoir perdu toute l’eau de mon corps.

Donc courir sur tapis n’est ni plus difficile, ni plus facile, c’est simplement différent.

Mais pourquoi est-ce que je suis retournée courir sur un tapis et que j’ai remis ça ? J’ai récemment commencé mon entrainement pour mon premier demi-marathon et je souhaite le plus possible m’y tenir. Mais voilà, le problème c’est que le premier jour de mon entrainement, je suis rentrée chez moi et il faisait déjà noir. Ne voulant pas manquer ma première sortie, je suis allée au gym de mon immeuble les pieds lourds. Finalement, j’ai couru 7km même si c’était difficile au début. J’avais pris un peu d’occupation à savoir un épisode de série ce qui m’a permis de faire passer le temps plus rapidement.

Finalement, j’ai remis le couvert pour ma sortie de 12 km cette fois à cause du temps qui me semblait incertain. C’était plus long et plus difficile, mais là, aussi, j’ai pris de quelque chose à regarder et j’ai modifié mon allure de course passant de course, à marche rapide à course rapide. Je me mettais des mini-objectifs à atteindre qui faisaient passer le temps plus rapidement.

Bien évidemment, je préfère toujours courir dehors, mais, disons que c’est plus facile et confortable. De plus, il vaut mieux que je m’habitue rapidement puisque cet hiver, il faudra bien que je cours sur tapis.

Sur ce, bonne course sur tapis ou à l’extérieur ! 😉

Objectifs du mois de Septembre

Capture d’écran 2015-09-09 à 19.18.56

Et voilà, après un mois d’aout plus léger en terme d’entrainement (et d’articles publiés) mais riche en courses à obstacles (mes billets ici, ici et ici), les choses sérieuses commencent !

En effet, je me suis récemment inscrite au demi-marathon de Magog qui aura lieu le 25 octobre, il est donc plus que temps de me préparer puisqu’il me reste environ un mois et demi avant le jour J.

Pour rappel, mon objectif est simplement de terminer le demi-marathon, je ne vise pas de temps particulier.

Capture d’écran 2015-09-09 à 19.18.56

Mon entrainement a donc commencé mardi avec 7km . Ça faisait plus d’une semaine (un peu malade, je sais, je suis une petite nature) que je n’avais pas couru et même si c’était un peu difficile, ça m’a bien sûr fait le plus grand bien.

Si tout se déroule bien, je devrais faire 97 km ce mois-ci (plus que 90) mais je pense faire la X-man Race (7,5km) le 26 septembre. Dans ce cas, le total du mois serait de 88,5 km. Ce qui reste tout un défi pour moi 😉

Le programme que je suis est assez simple, deux sorties « courtes » par semaine et une longue les fins de semaine qui se rallongent

En plus des sorties de courses, s’ajoutent aussi quelques séances de natation histoire de changer un peu et de ne pas se lasser et on n’oublie pas, bien sûr, les journées de repos.

Nouveauté pour la rentrée aussi, je vais essayer d’aller courir au moins une fois par semaine avec une amie histoire de s’automotiver.

Pour le moment, je suis dans un très bon été d’esprit et je suis très motivée, espérons que ça perdure 😉

(Course à pied) Bilan de juillet et objectifs du mois d’août

objectif mois d'août course à pied

Et oui, nous sommes déjà au mois d’août après un mois de juillet qui est passé à vivre allure dans tous les sens du terme !

Bonne nouvelle, j’ai attends mon objectif de 65 km courus puisque je suis arrivée à 67 km 😉

Ce fut un mois important pour moi, car je devais absolument être plus assidue qu’au mois de juin et parvenir à augmenter ma distance pour être prête pour le défi des Dames de cœur.

Je suis aussi rentrée du travail en courant (10km) ce qui fut une bonne expérience. En fait, j’ai enchainé les dix kilomètres une fois la distance atteinte, du coup, j’ai diminué la cadence la dernière semaine en revenant à des sorties de 5km.

objectif mois d'août course à pied

Au niveau de la natation, la reprise ne fut pas très concluante, peut-être que le mois d’août sera meilleur de ce point de vue là.

Ce fut également le mois où je me suis décidée à prendre un peu plus soin de mon corps puisque je me suis offert une séance de massage la semaine dernière. Je pense vraiment en faire plus souvent, car les effets sont vraiment bénéfiques. Je pense y aller environ une fois par mois, principalement après des courses importantes.

Objectifs du mois d’août

Le mois d’août sera un mois un peu plus calme. En effet, j’ai de la visite de ma famille donc j’adapterai un peu mon entrainement pour pouvoir en profiter pleinement.

Mon objectif sera d’atteindre 55km soit moins que le mois de juillet, mais cela me semble réaliste compte tenu des circonstances. Si je fais plus, tant mieux 😉

J’espère pouvoir continuer à augmenter un peu mes distances pour arriver à faire 12 -14 km

Niveau course, je ferai la course à obstacles Prison Break le 15 juillet à Québec avec ma petite sœur.

Par ailleurs, cela me permettra de me « reposer » un peu avant d’entamer un mois de septembre très intense.

 

Et vous quel est votre programme pour le mois d’août ?