Quelques choses à faire au lieu de regarder la télévision

TV

Ce n’est un secret pour personne, nous passons beaucoup de temps devant la télévision (une trentaine d’heures en moyenne par Copy of Copy of Copy of 10 bonnes façons 2017personne en Amérique du Nord)… Vous me direz peut-être que ce n’est pas votre cas, car vous regardez surtout Netflix. C’est également mon cas, mais, au final, on regarde quand même un produit de télévision sous une forme différente et via un écran différent (ordinateur, tablette, etc.). Pour ma part, il m’arrive rarement de regarder la TV sans faire autre chose en même temps, mais j’ai aussi l’habitude de regarder mon émission préférée sur l’ordinateur avant d’aller dormir (Il s’agit de « Quotidien si vous souhaitez tout savoir 😉 ). Le soir, je regarde généralement le journal (une édition québécoise et la rediffusion du journal de France 2 sur TV5 Monde). Je ne me sens pas spécialement mal de regarder le journal le soir puisque généralement je fais autre chose en même temps et que je trouve qu’il important de se tenir au courant de l’actualité. Mais pour le reste, il est vrai que le temps passé devant la télévision pourrait être utilisé à des activités plus intéressantes. Voici quelques-une des ces activités que vous pourriez faire au lieu de regarder la télévision.

Sport : 

– Prendre une marche : au lieu de vous affaler dans votre canapé devant la TV après le travail (c’est du vécu 😉 ), pourquoi ne pas aller vous aérer un peu dehors et marcher un peu dehors. Cela vous fera le plus grand bien.

– Vous inscrire à un cours de sport : les choix ne  manquent pas bien évidemment : Yoga, course à pied, danse, etc. En plus de faire sport ce qui est déjà une excellente chose, vous pourrez rencontrer de nouvelles personnes qui ont quelques points communs avec vous (au moins le choix du cours de sport).

Vous pouvez consulter mon article sur la reprise d’un sport 

– Faites du sport : dans la même lignée que le précédent, mais ici, il s’agit plutôt d’un sport individuel. Peut-être avez-vous un abonnement au gym (salle de sport) et que vous n’y êtes plus allé depuis un moment, c’est l’occasion d’y retourner. Si vous avez la chance d’avoir des équipements comme un tapis de course, un elliptique, rameur ou autre vous pouvez également en profiter pour faire du sport (et même regarder une série en même temps) ;-). Sinon, vous pouvez également faire du yoga, méditer ou en profiter pour aller dehors et vous promener, faire du vélo, vous entrainer à la course à pied, etc.

Connaissances :

Au lieu de regarder la TV, vous pourriez en profiter pour améliorer vos connaissances et vos compétences. Si vous souhaitez vraiment regarder la TV, Youtube ou Netflix, il y a un large un choix de documentaires à regarder.

– Lisez un livre sur un sujet qui vous intéresse sur lequel vous souhaitez en savoir plus.

– Apprenez une nouvelle langue. Vous pouvez vous inscrire à un cours de langue ou commencer un cours virtuel.

– Faites un tour à la bibliothèque.

Logement : 

Nous avons toujours des choses à faire à la maison et souvent nous le reportons à plus tard. Alors, pourquoi ne pas profiter du temps que vous avez récupéré pour avancer dans certaines de vos tâches.

– Faire les courses : plutôt que d’attendre le weekend pour faire les courses, pourquoi ne pas en profiter pour les faire en semaine. Il y a aura moins de monde et vous pourrez profiter pleinement de votre weekend.

– Planifiez les menus que vous allez manger et la liste de course qui s’y rapporte. Ainsi vous achèterez ce dont vous avez vraiment besoin (et devriez gaspiller moins de nourriture) et perdrez moins de temps lorsque vous effectuerez vos courses.

– Désencombrez : Profitez de votre temps récupéré pour désencombrer votre logement. (Si vous voulez en savoir plus sur le minimalisme, j’ai écrit un article sur le sujet)

– Réparez ce qui doit l’être, changer l’ampoule qui attend sa remplaçante depuis des semaines, etc. 😉

Autres : 

– Démarrer un blogue : avouez que vous y avez déjà pensé 😉

Voilà, voilà évidemment, il y a encore bien plus de choses à faire au lieu de regarder la TV…

Tenir nos bonnes résolutions au-delà du mois de janvier ?

Copy of 13 choses à faire pour vous (re)mettre au sport

Il y a quelques semaines, la nouvelle année démarrait et c’était le temps de prendre vos bonnes résolutions pour l’année 2017. Résolutions 2017Mais à la fin du mois de janvier où en êtes-vous ? Peut-être maintenez-vous le cap, peut-être non. Si vous êtes dans le second cas, « rassurez-vous », des études ont démontré que 88% des bonnes résolutions ne sont pas tenues durant l’année où elles sont prises. Ce n’est pas très encourageant, voici donc quelques conseils pour garder le cap avec vos bonnes résolutions quelle qu’elles soient et faire partie des 12% qui réussissent à les tenir.

1. Préférez les objectifs aux bonnes résolutions

En fait, le problème avec les bonnes résolutions c’est que ce sont des sortes de paroles en l’air sans consistance. On les prend parce qu’on sait que c’est bien, mais sans plus. Par exemple, décider de manger plus de légumes, c’est une bonne chose pour la santé, mais quel le but de cette résolution à long terme ? Peut-être est-ce plutôt de rééquilibrer votre alimentation et de vous mettre en forme pour avoir plus d’énergie. Votre objectif est donc de vous reprendre en main pour avoir plus d’énergie au quotidien. En gardant cet objectif en tête, il sera plus simple pour vous de vous y tenir.

2. Préférez la qualité à la quantité

Dans mon entourage, je connais des personnes qui préparent des listes de bonnes résolutions à rallonge de plusieurs pages. Il est évident qu’il n’est possible de tenir toutes ses résolutions et qu’une partie de celles-ci voire l’ensemble seront rapidement délaissées en cours de route. En fait, choisissez en un à trois et tenez-vous-y.

3. Choisissez des objectifs réalistes

Si vous souhaitez tenir vos bonnes résolutions, choisissez-en qui peuvent être atteints. Par exemple, si vous décidez de commencer à faire du sport, commencez par une ou deux séances par semaine et non en faisant du sport 5 à 7 fois par semaine. Si vous souhaitez perdre du poids, visez un objectif réaliste également.

4. Suivez vos progrès

Afin de mieux tenir vos résolutions, suivez scrupuleusement vos progrès toutes les semaines et tous les mois. Vous verrez que c’est particulièrement motivant de voir vos progrès sur bases régulières.

5. Changez de résolutions chaque année

Vous avez déjà essayé de tenir une résolution l’année précédente, mais cela n’a pas fonctionné ? Ne reprenez pas la même résolution cette année. Choisissez d’autres résolutions cette année, car réessayer de prendre la même résolution chaque année joue sur le moral et diminue donc vos chances de tenir la résolution en question.

 

Miracle Morning : mon avis sur le livre

miracle morning avis

Aujourd’hui un nouveau billet « lecture » dans lequel je vais vous parler du déjà fameux Miracle Morning de Hal Elrod

Il s’agit d’un livre qu’une amie m’a faite découvrir il y a plus de deux ans déjà et depuis, il est difficile de passer à côté de l’engouement que ce livre a provoqué.

miracle morning avis

Résumé

L’auteur commence en nous racontons un peu sa vie personnelle. Il a été victime d’un grave accident de voiture étant jeune et les médecins pensaient qu’ils ne pourraient plus remarcher ce qui ne fut pas le cas puisqu’il s’en est remis. Par la suite, il a vécu la crise de 2008 de plein fouet puisqu’il croulait sous les dettes et ne pouvait plus payer sa maison et ses factures (et qu’il était coach de vie). Un jour un ami lui a suggérer de courir un peu le matin, ce qu’il a fait (il a depuis couru des ultra-marathons). Il a donc commencé à courir le matin et mis en place une routine matinale qui lui a permis de reprendre rapidement le dessus sur sa vie en « gagnant du temps durant lequel il peut s’améliorer ».

Pour y parvenir, il faut se fixer des objectifs congrès dans les différents domaines de sa vie et pratiquer 6 activités tous les matins qu’il appelle les  S.A.V.E.R.S.

Parmi ces activités, il y a la médiation, l’écriture, le sport, la lecture, la visualisation et les affirmations. Afin de pouvoir les faire, il va falloir vous lever plus tôt et essayer de vous coucher un peu plus tôt.

Mon avis

Pour ma part, j’ai lu la version originale en anglais, mais il a, depuis, été traduit en français (vous pouvez traduire cette version ici) cela dit la version originale en anglais se lit vraiment très facilement pour peu que vous ayez quelques bases en anglais.

J’ai bien aimé le livre ainsi que la méthode proposée. Au niveau du livre, il se lit très facilement et d’une traite. J’ai essayé de l’appliquer plusieurs fois et je dois dire que je suis plus rigoureuse l’été. L’hiver je fais souvent une version accélérée (proposée aussi dans le livre).  Cela dit, j’ai un peu adapté la méthode à ma réalité et mes besoins. Certains jours, je me concentre surtout sur certains éléments comme le sport et d’autres, je varie un peu. Pour ma part, je suis une lève-tôt de nature donc ce n’est pas un problème de me lever tôt, mais je ne suis pas certaine que cela soit adapter à tout le monde, d’ailleurs, l’auteur le dit très clairement dans l’ouvrage.

Très honnêtement, je pense que ce livre vaut vraiment la peine d’être lu. Il est possible que vous décidiez de ne pas mettre en pratique ce qu’il contient à la lettre, mais vous pourrez au moins utiliser certains éléments dans votre quotidien. Par ailleurs, j’ai également adoré l’état d’esprit dans lequel j’étais directement après la lecture du livre.

J’ai récemment acheté le guide pratique de Laura Mabille qui aide à trouver une méthode adapté à notre vie, je vous en parlerai une fois le livre terminé. Je pense également rédiger un prochain billet dans lequel je vous parlerais davantage des routines matinales que j’ai mises en place, le but de ce livre étant plus de parler du livre.

Le minimalisme, ça vous parle ?

Minimalise

Aujourd’hui, j’ai voulu écrire concernant un sujet qui m’intéresse depuis un bon moment déjà : le minimalisme.

Minimalise

Alors pour commencer, je ne me considère pas du tout comme une minimaliste loin de là (d’ailleurs, il y a énormément de façons différentes d’être minimaliste), mais disons que beaucoup d’éléments de ce courant de pensée me plaisent.

J’aime l’idée de désencombrer nos vies au niveau matériel, mais pas seulement. Personnellement, j’ai longtemps été à tendance acheteuse compulsive et bien souvent je regrettais mes achats après coup. Il m’arrivait souvent d’acheter des vêtements que je portais une seule fois voire pas du tout, car finalement il ne me plaisait pas vraiment ou que j’avais des vêtements qui ressemblaient fort que je préférais porter finalement. Et surtout, j’aimais encore plus acheter lorsque j’avais un petit coup de mou…

J’ai commencé à acheter des livres qui parlaient du désencombrement dont le fameux : Le pouvoir étonnant du rangement : Désencombrer sa maison pour alléger sa vie de Marie Kondo que j’ai bien aimée et c’est d’ailleurs en faisait le tri dans mes vêtements que je me suis aperçu que j’en avais trop dont de nombreux que je n’utilisais pas.

Plus récemment, j’ai regardé le documentaire The Minimalist (disponible sur Netflix) que j’ai vraiment apprécié.

Contrairement à au pouvoir étonnant du rangement, les deux protagonistes expliquent qu’il ne s’agit pas seulement de l’aspect matériel, mais que cela s’étant à de nombreux autres aspects de la vie.

Ce qui m’a beaucoup marquée dans ce documentaire est l’explication d’une des intervenantes qui expliquait qu’en fait on n’était pas assez matérialiste, on l’était dans le sens le plus commun du terme, mais pas dans le vrai sens du terme. C’est-à-dire qu’on n’appréciait pas assez nos possessions matérielles et qu’on voulait toujours plus.

Ce qui m’a plu également dans ce documentaire, c’est que l’un des personnages principaux disait que l’idée n’était pas de vivre avec rien du tout et se débarrasser de tout, mais juste de vivre avec des choses qui nous plaisent vraiment sans nous encombrer. Il prenait l’exemple d’une collection de livres (et expliquait que cela s’appliquait d’ailleurs à toutes les collections existantes). Si notre collection de livres nous rend heureux, car on aime voir les couvertures de ses livres, en parlant avec nos amis, échanger des bouquins, etc. il n’y a vraiment aucune raison de s’en débarrasser.

J’aime également le principe d’avoir moins de choses, mais de meilleures qualités. Là aussi, ils expliquaient qu’il ne s’agit pas d’acheter peu et pas cher, mais plutôt d’acheter ce qui nous plait vraiment (même si c’est plus cher), car on va mieux l’apprécier.

Comme je le disais, cela ne touche pas uniquement les choses matérielles, c’est également notre mode de vie. Joshua Fields Millburn (l’un des deux « minimalistes ») explique qu’avant, il se levait très tôt le matin et consultait immédiatement ses courriels, le reste de la journée était généralement très stressante, car il était encombré par ses courriels, notifications et autres éléments reliés à son travail durant la journée jusqu’au moment d’aller se coucher.

Cela m’a beaucoup parlé car je trouve moi-même être un peu trop dépendante et souvent dérangée par mon téléphone d’où l’idée de faire un défi Smartphone Détox de 7 jours.

Pour ma part, comme, je vous le disais, je suis loin d’être minimaliste, mais beaucoup de choses me plaisent là-dedans. Je vais d’ailleurs réaliser un défi minimaliste dans les 30 prochains jours. Le principe est simple :

Le jour 1 je me débarrasse d’un objet, le jour 2 de deux objets, le jour 3 de 3 et ainsi de suite jusqu’à 30. Il faut que les objets en question soient vraiment sortis du logement donc pas juste mis à la poubelle ou dans le cadre de vêtement, il faut qu’il soit donné ou placé dans les bulles de récupération. J’écrirai un prochain billet à ce sujet.

Je risque sans doute d’écrire un peu sur le sujet dans de prochains articles.

 

Ta Deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une (avis)

Ta deuxième vie avis

Ta deuxième vie avis

Ce billet sera le premier d’une nouvelle série consacrée à mes avis sur différents livres. Livres qui portent sur le développement personnel, mais pas uniquement. J’espère que cette nouvelle catégorie vous plaira 😉  Nous commençons donc avec « Ta Deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » de Raphaëlle Giordano, un livre qui m’avait été chaudement recommandé par une amie.

Résumé

En apparence, Camille a tout pour être heureuse : un bon travail et une famille aimante. Pourtant lors de sa rencontre avec Claude, routinologue, elle n’en peut plus et craque. Les conseils de ce dernier tomberont à pic et lui seront d’une très grande aide.

Mon avis

J’ai littéralement dévoré ce livre en deux jours (ça aurait été en un jour si je n’avais pas des activités le jour où je l’ai commencé). L’un des gros avantages de ce livre est son style : simple et prenant.

J’ai bien aimé la forme du livre : du développement personnel sous forme de roman. Évidemment ce n’est pas tout à fait un roman et il ne faut pas tout à fait le prendre comme tel, mais j’ai bien aimé cette approche qui change des livres consacrés au développement personnel (d’ailleurs, si vous avez des recommandations sur des livres du même style, je suis prenante).

Le rythme du livre change un peu dès lors que Camille entame sa quête (et c’est tant mieux, car elle est un peu casse-pied au début). Vous retrouverez une série d’éléments quand dans les livres plus traditionnels, mais la différence c’est qu’ici tout cela est décrit à travers le parcours de Camille.

Le livre n’échappe pas à une forme de « tout le monde est beau et gentil », mais c’est un peu le cas de tous les livres sur le développement personnel. J’ai également apprécié la présence de nombreuses citations très motivante.

Pour résumer, c’est un livre qui fait du bien et que je recommande. Je ne l’ai pas encore relu, mais je pense que je le ferai dès que je sentirai une petite baisse de régime, mais pour me remettre dans le même état ultra-positif dans lequel j’étais après l’avoir lu.

Vous pouvez retrouver le livre ici ou dans n’importe quelle bonne librairie