Bénéfices de la natation pour la course à pied

natation et course à pied

natation et course à pied

Souvenez-vous lorsque je m’entrainais pour mon demi-marathon, je prévoyais de suivre un entrainement qui ressemblait grosso modo à cela :

  • Deux sorties durant la semaine (environ 7 km)
  • Une longue sortie de course la fin de semaine
  • Une séance de natation de 20 à 35 minutes durant la semaine

 

Pour ce qui est de la course à pied, j’ai respecté l’entrainement à quelques exceptions près. Pour ce qui est de la natation, ce fut, malheureusement autre chose. J’ai très vite délaissé cet aspect de l’entrainement. Même si j’adore nager et que je sais pertinemment bien que c’est un sport vraiment complémentaire à la course à pied, je devais, de manière inconsciente penser que je devais mettre tous mes efforts sur la course puisque mon objectif était de courir 21km et non de nager une certaine distance.

Cependant, une fois mon demi-marathon terminé, j’ai eu quelques difficultés à me fixer un entrainement d’entre saisons dont le but n’est pas de me préparer à une course. Je pensais participer à une course en décembre, mais finalement, ça ne sera pas le cas donc c’est encore plus difficile pour la motivation ^^.

Après quelques semaines de réajustement, j’ai finalement trouvé un entrainement parfait pour cette période :

  • 30 à 35 minutes de nation par semaine
  • 30 à 35 minutes de nation en fin de semaine
  • Entrainement fractionné court (3,5km) suivi d’un entrainement cardio haute intensité autre que de la course et un peu de musculation
  • Une sortie de course +/- longue la fin de la semaine (7km et plus)

 

Apports de la natation à la course à pied

Évidemment chaque type de nage est un peu différent, mais voici quelques bénéfices de la natation sur la course à pied :

Renforcement musculaire :

La natation est un moyen très efficace de se muscler tout en douceur et en harmonie. La natation permet également de faire du gainage et renforcer le dos. Cela vous permettra de mieux réagir aux impacts de la course à pied.

 

Dépense calorique importante :

La natation étant un sport très complet permet de brûler beaucoup de calories (comme les longues distances de course). Si vous cherchez à maintenir ou retrouver une silhouette svelte, ce sport sera idéal pour vous (à condition de le pratiquer régulièrement).

Récupération :

C’est un excellent sport à pratiquer lorsque vous êtes en phase de récupération après une course. Vos muscles seront détendus et la nage permet également de stimuler la circulation sanguine. Que demandez de plus ?

Motivation :

En plus de toutes les autres raisons évoquées, ajouter de la natation à votre entrainement, permet de diversifier votre entrainement et donc parfois de vous donner ce petit requin de motivation nécessaire au bon suivi de votre entrainement. Mon cas en est une parfaite illustration 😉

Et voilà, il ne vous reste plus qu’à enfiler votre maillot, choisir votre nage préférée et sauter à l’eau. Le plus difficile est de s’immerger dans l’eau, mais une fois que vous commencerez à nager, la sensation de froid sera vite passée.

 

Se lever plus tôt pour un entrainement plus efficace

Se lever plus tôt pour s'entrainer

Se lever plus tôt pour s'entrainer

Aujourd’hui, je vous propose un billet un peu différent puisque il est question de se lever tôt pour mieux s’entrainer !

Cela fait plusieurs semaines maintenant que j’ai instauré une routine matinale (après plusieurs essais infructueux quand même) qui consiste à me lever plus tôt avant d’aller au travail et de mettre ce temps à profit pour faire plein de choses dont du sport.

Aussi incroyable que cela puisse paraitre, se lever tôt peut être un vrai plaisir. En procédant ainsi, on profite vraiment de sa matinée pour faire une série de choses et être plus productif durant la journée.

Se lever tôt est un peu une mode : on en parle beaucoup sur Internet en ce moment, plusieurs livres ont été publiés (je pense notamment au livre Miracle Morning) et un nouveau terme a même vu le jour : morningophile. Évidemment, c’est plus facile lorsqu’on est déjà un lève-tôt qu’un lève-tard. C’est mon cas, pour moi une méga grasse matinée signifie de me lever à 8h le dimanche. Cela dit, même pour les personnes qui se lèvent plus tard, il est possible de reculer l’heure du réveil sans que ce soit une torture.

Le matin est particulièrement propice à l’entrainement et permet de mieux gérer son planning et donc d’être plus rigoureux dans son entrainement.

Pour le moment, je fais plutôt de petits entrainements : abdominaux, pompes et autres renforcements musculaires etc. Mais prochainement (comprendre par là quand je vais me lever encore plus tôt), je compte introduire de la natation et de la course à pied. Je ne savais pas vraiment si je pourrais le faire puisque l’heure d’ouverture officielle du centre sportif de mon immeuble est 7 h, mais j’ai eu la confirmation qu’il ouvre en fait à 5h30.

Comme je vous l’expliquais plus haut, ce n’est pas mon premier essai. Avec le recul, je pense avoir mis le doigt sur l’erreur que j’ai faite : j’ai reculé trop rapidement mon réveil (j’ai retranché plus d’une heure d’un coup) donc mon corps ne s’est pas habitué au changement naturellement et après quelques semaines, j’étais un un vrai zombie dès 15h :-/

Cette fois-ci, je recule mon réveil un peu plus chaque semaine, je ne suis pas encore arrivée à mon but, mais, je devrais y arriver d’ici trois semaines.

Ce billet est un peu laconique pour l’instant, mais je reviendrais là-dessus plus longuement. Je vous expliquerai notamment en quoi consiste cette routine et comment y introduire du sport. Disons que c’est une petite introduction 😉

Et vous, ça vous dit de vous levez plus tôt pour démarrer votre entrainement de bonne heure ?

Comment bien choisir une veste d’hydratation pour femmes

veste hydratation Nathan

Désolée messieurs, aujourd’hui, c’est un billet plus féminin 😉 

Cet été, j’ai décidé de m’offrir une veste d’hydratation pour mes longues sorties de courses en extérieur.

veste hydratation Nathan

Lors d’une visite au Coureur Nordique, j’avais repéré une marque que je ne connaissais pas : Nathan Sport. Même si dans un premier temps, c’est avant tout le look qui m’a attirée, j’ai fait des petites recherches pour rendre compte qu’en plus d’être belles ces vestes étaient vraiment pratiques et que certains modèles étaient spécialement conçus pour s’adapter à la morphologie pour femmes.

Le seul hic, c’est un peu cher (169 CAD ou 199 CAD pour les deux modèles qui me plaisaient) donc j’ai attendu un peu avant de me les acheter.

Veste d'hydratation

J’hésitais entre deux modèles finalement, j’ai choisi le modèle Zeal, car il était un peu moins cher, mais aussi parce qu’il venait avec une gourde et proposait plusieurs espaces de rangement. Finalement c’est une sorte d’hybride entre un sac et une veste d’hydratation.

sac eau course

J’ai adoré mes sorties avec cette veste d’hydratation, on sent qu’elle est vraiment faite pour des femmes et on ne sent quasiment aucun rebond et elle est vraiment très légère. J’ai déjà eu d’autres Camel Bak et la sensation n’est pas du tout la même.

J’ai acheté cette veste pour longues sorties, mais également parce que j’espère faire plus de courses trail l’an prochain où les mouvements sont amplifiés par rapport à la course sur route (et je dois aussi avouer que je n’aime pas du tout les ceintures à bouteilles d’eau ^^) De plus, elle est aussi très pratique pour les randonnées. Vous avez assez de place pour amener un petit lunch, de l’eau et une autre boisson dans votre gourde.

Si vous aussi, vous cherchez un sac ou une veste d’hydratation, veillez bien à l’essayer pour vous rendre compte du poids. C’est aussi important de l’essayer en courant, car s’il rebondit trop fort, il peut s’avérer être très embêtant et vous n’aurez plus envie de l’emmener avec vous. Idéalement, choisissez un modèle pour femme qui sera adapté à votre morphologie.

 

Note : petite précision ce billet, n’est pas commandité ni par le Coureur Nordique ni par Nathan. Je n’ai rien conte ce genre de billet, mais, vous pouvez comptez sur moi pour le spécifier clairement lorsque j’en ferai un 😉

Bonnes raisons de courir un 5km

courir 5km

Même si parfois, j’ai encore du mal à le réaliser, fin octobre, j’ai terminé un demi-marathon et je dois dire que j’ai trouvé le défi de compléter une longue distance vraiment grisant.

courir 5km

Cependant, les petites distances sont bien aussi, d’ailleurs, depuis que j’ai +/- repris mon entrainement, j’ai fait uniquement des courtes distances (je pense tout de même commencer à reprendre les longues sorties du weekend).

Je pense d’ailleurs participer à la course du père Noël du 5km le 5 décembre prochain. Je vous confirmerais donc prochainement mon inscription.

Voici quelques bonnes raisons de courir un 5km :

 

  • Permet d’aménager facilement un entrainement :

En effet, en courant 5km, vous pouvez facilement faire 4 sorties par semaine sans chambouler complètement votre horaire et votre style de vie. C’est une distance qui se court facilement durant l’heure du diner, mais aussi le soir en rentrant du travail ou le matin pour bien démarrer la journée.

  • C’est une distance abordable :

Courir un 5 km ne demande pas beaucoup de préparation. Pour peu que vous soyez un peu sportif, vous devriez pouvoir courir et terminer une distance de 5km.

  • Pas de désagrément :

Sur les longues distances, des inconforts peuvent survenir : irritation, blessures, cloches. Lorsque vous courez 5km, il est rare d’être confronté à ce genre d’inconvénients qui peuvent parfois venir à bout de votre motivation.

  • Courir léger :

À moins de courir sous une canicule, vous pouvez facilement courir sans emporter de bouteilles d’eau, de gel ou autres mini-ravitaillements indispensables pour de longues sorties.

  • Améliorez votre temps :

Le 5km vous permet de tester et d’améliorer votre chrono. Vous pouvez également le faire pour les longues distances, mais lorsqu’on commence à faire des courses de longues distances, l’objectif ultime est souvent de terminer la course. Il est également plus facile d’améliorer son temps sur 5km que sur une plus longue distance.

  • Temps de récupération :

Évidemment, on se remet plus facilement d’une sortie de 5km que de 18km surtout lorsqu’on débute la course à pied.

  • Progression :

En participant à des courses de 5km, vous pouvez vous mesurer à d’autres coureurs et voir où vous situez, dans quelle forme vous êtes, etc. N’hésitez donc pas à faire plusieurs courses de 5km par année.

  • Accompagnement :

Si vous souhaitez convertir vos amis à la course à pied pour passer de bons moments avec eux, vous aurez plus de chance de les convaincre de courir une course 5km que de vous accompagner pour un marathon

 

Voilà, voilà, bonne course de 5km ou plus 😉

Quelques astuces pour mieux dormir (et mieux courir)

Mieux dormir

Mieux dormir

 

Aujourd’hui, je vous propose un article qui parle pas de course à pied à proprement parlé puisqu’il s’agit de sommeil. Cela dit, je suppose que je n’ai pas besoin de vous expliqué pourquoi c’est lié.

Lorsque vous manquez de sommeil, vos performances sont moins bonnes et vous pouvez aussi perdre votre motivation plus facilement.

Bonne nouvelle : la course à pied fait également partie de la solution puisque vous allez dormir bien plus facilement en faisant de la course à pied régulièrement (et du sport de façon plus générale)

Les essentiels :

– Évitez les excitants après 16h (voir même plus tôt): café, thé (optez pour les tisanes ou les Roiboos), vitamines, pepsi, etc.

– Évitez les repas copieux et trop proches du moment où vous allez au lit. D’ailleurs, si vous votre style de vie vous le permet, essayez de prendre votre repas principal à midi et de manger plus léger le soir.

– Évitez de boire de l’alcool (vous pensez peut-être que ça va vous aider à dormir vite mais la qualité de votre sommeil en pâtira)

– Évitez d’aller sur votre téléphone tout de suite avant d’aller dormir (j’ai encore du travail à ce niveau là bien que j’ai déjà pu constater que la différence est indiscutable) .

– Essayez de préparer une ambiance ou un rituel avant d’aller dormir : éteignez les appareils électroniques, tamisez les lumières, prenez un bain, lisez un livre (ça aide vraiment à s’endormir) buvez une tisane. Bref, faites, une transition entre la journée active et le moment d’aller dormir.

– Ne faites pas de sport directement avant d’aller dormir, laissez passer quelques heures.

– Allez dormir plus tôt… et levez-vous plus tôt ! Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire mais en allant dormir plus tôt, vous augmenter la qualité de votre sommeil. En vous levant plus tôt, vous serez plus vite fatigués, vous irez donc dormir plus tôt et autant un rythme de sommeil plus naturel. D’ailleurs, je publierai prochainement un billet sur les bienfaits de se lever tôt le matin.

Ne « snoozez » pas le matin ! Hé oui, vous serez moins en forme en démarrant la journée. Vous la passerez dans un état léthargique… et ne serez donc pas fatigué le soir !

Et vous quelles sont vos astuces pour trouver rapidement le sommeil ?