Réflexions après 9 mois de course à pied

Reprendre (3)

Reprendre (3)

Pas beaucoup de publications cette semaine, mais ce fut une très grosse semaine dans le bon sens du terme tant au niveau professionnel, sportif (on s’en reparle bientôt) et social (car c’est important d’avoir une vie sociale équilibrée).

Alors que j’étais sur mon tapis de course, je comptais les mois qui me séparent du moment où j’ai commencé à m’entraîner “pour de vrai” à la course à pied et cela fait 9 mois que je cours. Cela m’a donc inspiré mon billet d’aujourd’hui.

9 mois ce n’est pas beaucoup quant on y pense, mais, durant ce temps, j’ai déjà eu la chance de participer et de terminer un demi-marathon, mais surtout d’avoir conscience de certaines erreurs commises ou encore certaines choses que j’aurai pu faire un peu différemment.

Pratiquer un autre sport

Quand j’ai commencé à courir, j’ai très rapidement consacré tous mes moments de sport à la course à pied. J’ai progressé rapidement, mais je suis certaine aujourd’hui que mes progrès auraient été encore plus importants si j’avais pris le temps de pratiquer d’autres sports. J’essayais bien de faire un peu de natation, mais je dois bien avouer que ces séances étaient tout sauf régulières.

L’une de mes bonnes résolutions pour cette année est de faire d’autres sports régulièrement. Rien d’exceptionnel :natation et renforcement musculaire, mais cela fait déjà une bonne différence.

Essayer de prévoir vos sorties de course le plus à l’avance possible

Dans l’introduction, je rappelais qu’il est important d’avoir une vie sociale (et familiale ) équilibrée (on peut vite être accro à la course à pied) et c’est justement pour préserver cet équilibre qu’il vaut mieux prévoir ses sorties un peu à l’avance

Quand vous prévoyez des sorties, essayez de vous y tenir le plus possible. Reportez les seulement pour une bonne raison. Cela nous est déjà tous arrivé de reporter un entraînement en nous disant qu’on aurait bien le temps de le faire le lendemain et d’avoir finalement une activité de dernière minute le lendemain et donc décaler l’entraînement de deux jours ou plus si l’on a tendance à se démotiver facilement

Suivre un vrai plan d’entraînement

Quand je me suis entraînée pour le demi-marathon, j’ai pioché dans différents plans d’entraînement et grappillé des conseils à gauche et à droite. Ça a fait le travail puisque j’ai atteint mon objectif, mais si j’avais mieux suivi un plan d’entraînement, les progrès auraient sûrement été plus marqués.

Après les fêtes, j’ai décidé de suivre un le plan d’entraînement des paresseuses et je vois que les progrès sont vraiment marqués même si je repars de plus loin que le niveau auquel j’étais arrivée

Après une longue course, reprendre progressivement

Après mon demi-marathon, j’ai voulu reprendre la course trop rapidement et j’ai été un peu dégoûtée pendant plusieurs semaines. Je pense que la prochaine fois, je ferai un retour plus progressif et exclurai la course pendant quelques semaines pour la remplacer par de la natation, du vélo, de l’elliptique, etc. D’après moi, ça rendra la  reprise plus agréable et le risque d’être tannée moins important

Ne pas sauter les étirements

Grosse confession, je ne m’étire quasiment jamais quand je vais courir :-/ J’ai très rarement des courbatures (même après le demi-marathon), mais je sais que je ferais mieux d’en faire donc je vais remédier à cela cette année.

Quel sport choisir en complément à la course à pied ?

Reprendre (2)

Reprendre (2)

Lorsqu’on commence la course à pied, bien souvent, on est tellement vocalisé là-dessus qu’on en oublie les autres sports. En effet, on veut utiliser chaque minute de sport disponible à courir. Bien que je voulais faire un peu de natation, ma préparation au demi-marathon d’octobre s’est effectivement limitée à la course à pied et à quelques randonnées. Évidemment, un sport complémentaire permettra d’améliorer votre entrainement, mais aussi d’éviter de vilaines blessures. Voici donc une liste non exhaustive de quelques sports complémentaires à la course à pied.

Le renforcement musculaire

Pas question ici de devenir un body-builder (si c’était le cas, je ne pense que vous auriez choisi la course à pied comme sport principal 😉 ), mais simplement de bien préparer ses muscles à supporter différentes charges et éviter les blessures. Il existe différents programmes et façons de faire. Pour ma part, je me suis tournée vers le Top Body Challenge qui consiste à 3 séances  hebdomadaires de renforcement musculaire.

La natation

Pas étonnant que de nombreux coureurs utilisent la natation comme sport complémentaire. Celle-ci permet d’améliorer nos performances sans stresse musculaire ni cardiaque. En plus, elle ne procure presque aucune courbature ce qui en fait également un très bon sport de récupération d’après course.

Yoga

Pour ma part, ce n’est pas un sport que je pratique régulièrement. J’ai essayé le hot yoga un peu avant les fêtes de fin d’année et j’ai tout de suite compris la plus-value que ça apporte à un entrainement de course à pied. J’avais l’impression d’avoir fait une mégaséance d’étirements. En plus de cela, la pratique du yoga permet de relâcher la pression, améliorer notre souplesse et pratique un sport sans être focalisée sur un temps ou une performance quelconque.

Je pense m’y remettre bientôt surtout en période de course.

Marche

La marche est bien sûr complémentaire à la course à pied. Celle présente de nombreux avantages communs à la course sans forcer autant.

Vélo

Le vélo permet de développer les muscles et la puissance des membres inférieurs sans aucun traumatisme. Vous pouvez aussi choisir l’elliptique qui offre les mêmes avantages tout en travaillant également les bras.       

Il existe encore de nombreux autres sports complémentaires à la course à pied et vous quel est le votre ?

Quelques astuces pour commencer à courir

Commencer à courir

Commencer à courir

Aujourd’hui quelques astuces pour commencer à courir. J’ai déjà fait un billet à ce sujet, mais sous un angle différent. Ça y est, vous avez décidé de vous mettre à la course à pied. Félicitations, c’est une très bonne décision. Mais maintenant que votre décision, vous ne savez pas vraiment par où commencer ni comment. Voici quelques éléments de réponse.

– Fixez-vous un petit objectif dès le départ, idéalement, une course comme un 5km ou plus selon votre goût de défis. Mais cela peut-être simplement de courir un certain temps sans marcher ou autre. Visualisez régulièrement votre objectif.

– Derrière votre décision de vous mettre à la course à pied, il y a un objectif qui peut être différent des objectifs dont nous venons de parler (santé, perte de poids, dépassement de soi ou autre). Repensez régulièrement à ce qui vous pousse à courir.

– Suivez un plan d’entrainement. Qu’il soit fait par un coach sportif ou que vous l’ayez trouvé sur Internent ou dans un livre, cela vous permettra de vous motiver au quotidien et d’atteindre de nouveaux paliers régulièrement.

– Planifiiez de courir avec des amis qui courent. Idéalement des personnes qui ont un meilleur niveau que vous pour qu’elles puissent adapter leur rythme au vôtre, vous conseiller, mais aussi vous motiver à vous dépasser.

– Rejoignez un groupe ou un club de course à pied. Si vous n’êtes pas de genre solitaire, cela vous donnera une dose de motivation supplémentaire ainsi que de très bons conseils. Si vous préférez courir en solitaire, vous pouvez rejoindre un groupe de course à pied (pas forcément un club officiel, jetez un coup d’oeil aux groupes de course à pied sur Facebook). Si vous êtes un solitaire, vous pouvez décider d’y aller seulement quand le coeur vous en dit 😉

– Paradoxalement, si vous commencez la course à pied, je vous conseille de démarrer un autre sport en parallèle. D’une part, car cela très bénéfique pour votre entrainement de course, cela vous évitera certaines blessures,d’autre part, cela vous permettra de varier un peu les plaisirs et de ne pas penser uniquement à la course à pied. Ainsi pour une raison ou l’autre,vous devez arrêter la course pour un certain moment, vous pourrez dépenser votre énergie ailleurs en attendant.

Bonne course à tous 😉

Reprendre la course à pied après les fêtes

Reprendre la course après les fêtes

Reprendre la course après les fêtes

Avant de commencer mon billet, j’en profite pour vous souhaiter une excellente année 2016 😉

Ensuite, je démarre mon sujet bien à propos : reprendre la course à pied après les fêtes.

Certains parviennent à maintenir un rythme +/- durant la période des fêtes, mais ce n’est pas le cas pour tout le monde (pas le mien en tout cas 😉 ) . En effet, entre les visites à la famille (qui peut être très loin dans certains cas), les soupers qui se multiplient et/ou les voyages ou weekend à l’étranger, l’entrainement de course n’est parfois plus notre principale préoccupation.

Rassurez-vous, à moins d’avoir prévu de courir un marathon le 10 janvier, ce n’est pas très grave et, parfois, il est même bon de faire une petite pause. Le tout étant de se motiver à reprendre rapidement après la période des fêtes.

Voici quelques astuces pour vous remettre le pied à l’étrier :

 

Faites-vous offrir (ou offrez-vous) des cadeaux en lien avec la course à pied

Rien de tel que de recevoir un livre sur la course à pied ou du nouveau linge pour courir. La motivation ne devrait pas tarder à faire son apparition. Pour ma part, j’ai reçu un livre et plusieurs accessoires pour la course à pied à Noel. En lisant le livre, j’ai commencé à préparer mon nouvel entrainement et je n’ai pas résister à l’envie d’aller courir quelques jours après pour tester mes nouveaux accessoires.

 

Mieux vaut courir une courte distance que rien du tout

Étrangement en cette période, nous sommes très imaginatifs en terme d’excuses pour ne pas courir 😉 Évidemment, il faut se résonner un peu, mais surtout ne pas hésiter à redémarrer en douceur et courir moins qui est mieux que de ne pas courir du tout.

 

Inscrivez-vous à une course

Dans un billet plus ancien, j’expliquais que le fait de participer à une course à pied me permettait de garder ma motivation. C’est toujours le cas aujourd’hui et d’autant plus vrai lorsque je sors d’une période un peu moins active. L’échéance de la course arrivant, pas le choix de recommencer à courir et votre objectif est bien réel.

 

Préparez votre entrainement

C’est évident plus facile lorsqu’on a une course, mais même si ce n’est pas le cas, prévoyez votre nouvel entrainement. La création et la mise par écrit de celui-ci devraient suffire à vous redonner une certaine motivation.

 

Variez un peu vos sports

Si vous avez un peu de mal à vous remettre à courir, n’hésitez pas à varier les plaisirs : natation, yoga, sports de combat, etc. ce n’est pas le choix qui manque. Pour ma part, ce sera un mixte course et natation et un peu de Yoga chaud (que j’ai essayé avant la fin de l’année).

 

Et voilà, c’est parti pour une nouvelle année de course 😉

Comment ne pas s’ennuyer sur un tapis de course ?

Courir sur un tapis de course

Courir sur un tapis de course

Il n’y a pas si longtemps, je consacrais un billet sur le fait de courir sur un tapis de course et bien avant, je vous confiais que je n’aimais pas forcément ça. Je ne peux pas dire que j’adore ça, mais j’ai réussi à m’y faire.

Avec le températures qui diminuent (même si exceptionnellement nous sommes encore dans des températures positives à cette période-ci de l’année au Québec), le tapis devient une nécessité pour certains d’entre nous. Pour ma part, disons que je préfère courir sur tapis que de pas courir du tout.

Alors s’il est facile de courir 5km sur un tapis (enfin la plupart du temps), il n’en va pas toujours de même lorsqu’il s’agit de courir 10-15km ou même plus ! Voici quelques conseils pour ne pas vous ennuyer lors de votre sortie sur tapis de course pour une sortie +/- longue (plus de 5km).

 

Variez votre rythme :

Bien que votre sortie soit longue, le fait de varier votre rythme, vous permettra de casser un peu la monotonie du tapis de course et fera en sorte que les kilomètres défilent plus vite (ou du moins, semblent défiler plus vite 😉 ). Vous pouvez également changer l’inclinaison du tapis.

 

Regardez un film ou une série :

Si vous allez courir dans une salle de gym, il de grandes chances que celles-ci disposent d’écrans communs ou même intégrés directement dans la machine. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez toujours emmener votre iPhone (il y a souvent moyen de placer l’iPhone sur l’écran du tapis de course) avec vous et regarder quelque chose dessus. Si possible, choisissez un film ou une série vraiment palpitante avec beaucoup de suspens.

 

Écoutez de la musique :

Vous pouvez également écouter de la musique. Pour ma part, j’écoutais rarement de la musique en courant en extérieur, mais cela m’arrive très souvent lorsque je course sur tapis (quand je ne regarde pas quelque chose).

 

Courez avec des amis :

Si d’autres personnes sont inscrites à la même salle de gym que vous (plus compliqué si vous avez un tapis de course à domicile ^^) essayez de courir l’un à côté de l’autre vous pourrez ainsi bavarder comme lors d’une sortie de course en extérieur. De plus, c’est très pratique si vous n’avez pas le même rythme de course : chacun court à son rythme, mais côte à côte.

Et vous quels sont vos petits trucs pour de vous ennuyer en courant sur tapis ?