Comment dormir et garder la forme en déplacement ?

Bien dormir en déplacement

S’il n’est pas toujours évident de dormir correctement chez soi, cela peut-être encore plus compliqué lors d’un déplacement professionnel où nos habitudes sont vraiment chamboulées. Voici quelques astuces pour vous permettre de mieux dormir et de garder la forme même lorsque vous n’êtes pas chez vous.rester en forme même en déplacement

Faites du sport

 

De nombreux hôtels possèdent des salles de sport et/ou des piscines. Profitez de ses installations pour faire un peu de sport le matin ou en soirée (mais pas trop proche du moment d’aller dormir).

 

Lisez avant d’aller dormir

 

Lorsqu’on est en déplacement, nous sommes tentés, encore plus qu’à la maison, de regarder la télévision, naviguer sur internet au lieu de dormir. Il est possible que le sommeil soit plus difficile à trouver comme nous ne sommes pas dans un environnement familier. Plutôt que de faire cela, favoriser la lecture d’un livre qui vous permettra de vous endormir plus facilement.

 

Faites de bons choix alimentaires

 

En déplacement professionnel, nous allons souvent manger au restaurant, ou, au contraire, nous manger sur le pouce ce que l’on trouver à proximité de l’endroit où nous sommes. Pourtant, il existe aujourd’hui de nombreux choix santé en matière d’alimentation que ce soit au restaurant ou en magasin. Essayer donc de faire de bon choix et de manger léger avant d’aller dormir.

 

Instaurez un rituel

 

Même si vous ne dormez qu’une nuit à l’extérieur, essayer de mettre en place un rituel avant d’aller dormir. Prenez un bon bain, mettez une musique relaxante ou lisez quelques pages de votre livre préféré. De même le matin, si vous avez l’habitude de faire du sport ou de méditer, essayer de faire de même en déplacement

 

Hydratez-vous régulièrement

 

En déplacement, on a parfois tendance à moins bien s’hydrater que lorsqu’on est dans notre routine habituelle. Par exemple, si vous avez l’habitude de boire 3 thés par jour et un litre d’eau, essayez de faire pareil en déplacement sinon vous risquez rapidement d’avoir mal à la tête et de ne pas être en forme.

 

Mangez des fruits

 

Nous avons déjà abordé la partie concernant l’alimentation, mais il est particulièrement important de manger quelques fruits (et légumes au repas bien entendu) durant les repas ou en dehors de ceux-ci.

 

Voyagez léger

 

Ne prévoyez pas trop de vêtements alors que vous ne partez quelques jours. Prévoyez également de bagages que vous pourrez facilement transporter histoire de ne pas arriver tout essoufflé à l’hôtel après avoir parcouru toute la ville avec de lourds bagages.

 

Et vous , quelles sont vos astuces pour bien dormir en déplacement ?

13 conseils pour se mettre (ou remettre) au sport

13 choses à faire pour vous (re)mettre au sport

Se mettre ou se remettre au sport est un classique des bonnes résolutions de janvier, c’est pourquoi je vous propose une infographie qui reprenant quelques conseils pour vous faciliter la tâche.

conseils pour se remettre au sport

 

De bonnes habitudes

Avant de vous remettre au sport, il y a quelques bonnes habitudes à mettre en place afin de faciliter la mise en place d’une pratique régulière d’une activité sportive.

1. Prenez l’escalier 

La première chose à faire est d’abandonner les ascenseurs et de prendre l’escalier. Une petite habitude facile à mettre en place mais qui fera une grande différence à long terme.

2. Buvez de l’eau toute la journée

Beaucoup de personnes ne boivent pas assez au quotidien. La déshydratation est l’une des principales causes des maux de têtes, ce qui n’aide pas à la pratique d’un sport surtout que vous allez devoir boire encore davantage. Prenez donc l’habitude de boire plus d’eau que ce que vous ne faites (à moins que vous buviez déjà beaucoup d’eau bien entendu).

3. Bougez toutes les deux heures

Même lorsque vous êtes au travail, pensez à bouger un peu toutes les deux heures. Vous pouvez par exemple vous lever pour aller prendre un verre d’eau. Si vous avez un bureau fermé et que vous passez régulièrement des appels, pourquoi ne pas en profiter pour marcher un peu pendant votre appel téléphonique ?

4. Allez dehors

Prenez l’habitude de faire des activités extérieures : balades, randonnées, luge, patins ou autre durant l’hiver etc. Il existe de nombreuses activités à faire à l’extérieur.

5. Demandez à vos amis de participer 

Vous pouvez demander à vos amis de vous accompagner dans vos activités sportives. Il est toujours plus facile de rester motivé lorsqu’on est plusieurs.

De bonnes conditions

Vous êtes prêts à commencer une activité physique ? Il est important que celle-ci se déroule dans de bonnes conditions.

6.Un bon équipement

Quel que soit le sport choisi, l’importance d’un bon équipement est évidente. Si vous décidez de pratiquer la course à pied, de bonnes chaussures de courses sont nécessaires, mais il en va de même pour tous les sports : si vous pratiquez le yoga, il est important que vous portiez des vêtements dans lesquels vous serez à l’aise.

7. Étirez-vous

Les étirements sont très importants en sport. Premièrement, ils vont permettront d’éviter les blessures et les courbatures. Les courbatures pourraient très rapidement venir à bout de votre motivation, ne négligez donc pas cette étape.

8. Un rituel 

Le plus difficile est toujours de commencer sa séance. Afin de rendre cette étape plus facile, mettez en place un petit rituel. Pour ma part, la séance commence dès que je mets mes écouteurs dans les oreilles et que ma playlist commence.

9. Un sport adapté 

Il est important de choisir un sport qui correspond à vos objectifs quels qu’ils soient. En effet, chaque sport a sa particularité. Il serait dommage d’abandonner un sport car vous n’arrivez pas à atteindre vos objectifs…

Maintenir le cap

Une fois que vous avez commencé ou recommencé le sport, il faut encore tenir la distance. Voici quelques conseils pour parvenir à cela.

10. Un horaire réaliste

Vous avez sûrement une vie bien active en dehors de vos séances de sport ; travail, famille, vie sociale etc. Il est important que votre horaire soit adapté à votre réalité sinon vous ne parviendrez pas à tenir et vous abandonnerez. Il est aussi important de déterminer si vous êtes plus du soir ou du matin, cela peut faire une grande différence.

11. Une bonne alimentation

Afin de profiter au maximum des bienfaits de votre nouvelle activité, il est important de modifier un peu votre alimentation tant pour vos séances en tant que telles qu’en général.

12. Attention au surentrainement 

Lorsqu’on démarre une activité physique, on peut se laisser emporter par une certaine excitation surtout lors des premiers progrès. On peut être tenté de multiplier les entrainements et repousser les limites. Même si ça semble être une bonne idée. Il vaut mieux y aller progressivement. Si vous ne vous entrainiez jamais et que tout un coup vous le faites tous les jours, il est possible que vous soyez très motivé au début mais que vous abandonniez rapidement et que vous vous retrouviez à ne plus rien faire…

13. Variez les plaisirs 

Vous avez trouver un sport que vous aimez beaucoup ? Tant mieux. Cela dit, avec le temps, vous risquez peut-être de trouver ce sport ennuyant. Afin d’éviter cela, la meilleure chose à faire est de pratiquer différents sports afin de varier les plaisirs. Par exemple, si vous avez commencé la course à pied, complétez avec une séance de yoga ou de natation. Ainsi si vous n’avez pas envie d’aller courir un soir, vous pouvez faire un peu de yoga ou de natation à la place.

Voilà voilà, bonne reprise du sport 😉

5 excellentes raisons de commencer la course à pied

5 raisons de courir

Comme nous sommes toujours en janvier, le mois des bonnes résolutions et des salles de gym pleines à craquer 😉 , je vous propose un billet sur les bonnes raisons de vous mettre à la course à pied (car vous chercher peut-être un sport à commencer).5 raisons de commencer la course

1. Courir est un sport accessible

Pour vous mettre à courir, pas besoin d’équipement hors de prix. Votre seul investissement sera une bonne paire de chaussures de course adaptée à votre pied et votre façon de courir et du linge de course (et on a souvent accumulé au court des années des vêtements de sport qui feront l’affaire). Pas besoin d’abonnement à la salle de sport ou d’autres équipements. Évidemment, si vous décidez de participer à des courses, cela peut commencer à vous couter un peu plus cher, mais si vous souhaitez simplement vous entrainer, votre budget ne devrait pas trop en souffrir. En dehors de l’aspect monétaire, il est aussi accessible, car votre terrain de course se trouve juste derrière la porte de votre maison, vous pouvez aller courir un peu près partout où vous le souhaitez.

2. Courir améliore votre énergie

De nombreuses personnes sentent qu’elles ont moins d’énergie durant l’hiver. La course à pied permet de retrouver facilement votre énergie habituelle (voire une meilleure énergie qu’avant). D’ailleurs, si vous pouvez courir le matin avant de démarrer votre journée en allant courir, vous serez  en pleine forme et très efficace durant toute la journée.

3. Courir permet de mieux dormir

Comme pour d’autres sports, la course à pied permet de mieux dormir. En effet, des études démontrent que les sportifs dorment mieux que les non-sportifs. C’est donc une solution naturelle pour régler vos problèmes de sommeil. Évidemment, il faut éviter d’aller dormir directement après une sortie de course.

4. Courir permet de maintenir un poids santé

Évidemment, la course à pied est une excellente façon d’atteindre ou de maintenir son poids santé (et c’est une raison très répandue pour commencer à courir). Attention pour que cela fonctionne, il faut tout de même faire attention à ce qu’on mange et s’entrainer de façon régulière. Par ailleurs, en dehors du poids en tant que tel c’est aussi l’aspect santé qui est très important.

5. Courir permet d’évacuer le stress

Tout comme la course à pied aide à mieux dormir, elle aide à évacuer le stress grâce à la production d’endorphines, entre autres. Durant la course en tant que telle, tout le monde réagit différemment, certains font le vide et certains pensent, au contraire, à toute sorte de choses. Mais une fois la course terminée, tout le monde bénéficie de cet état de bien-être de ce sentiment d’accomplissement.

Ces cinq excellentes raisons sont évidemment extrêmement résumées, mais pourraient faire l’objet d’un billet complet chacune prochainement… À suivre 😉

Comment s’habiller pour une course à obstacles d’hiver

Pourquoi (1)

Pourquoi (1)

 

Dernièrement, j’ai participé à la course à obstacles Fire Race et cela m’a donné l’idée de ce billet.

Petites précisions avant de commencer : je vous rappelle que je vis au Québec donc l’hiver, il fait vraiment froid 😉 . Pour vous donner une idée, il faisait -22 au départ de la course Fire Race. De plus, je suis vraiment frileuse et je ne cours pas dehors l’hiver en général.

Mais commençons sans plus attendre par le bas à savoir les chaussures. Pour ma part, je comptais vraiment prendre mes Salomon de Trail (que j’ai utilisé à la Polar Hero l’an dernier), mais celles-ci avaient été oubliées sur le balcon (ensevelies par la neige) qui était inaccessible à cause des températures négatives des derniers jours et d’une tempête de neige. Heureusement, j’avais de vieilles chaussures de randonnées imperméables qui ont servis de plan B.

12825458_1516070728700868_481172385_n

On remonte un plus haut avec les chaussettes. J’ai mis des chaussettes de courses habituelles auxquelles j’ajoute des bonnes grosses chaussettes en laines. Pas idéal pour le confort de la course, mais bien pour garder vos orteils au chaud (après c’est juste 5km souvent). Après cela, j’ai ajouté mes leggings de courses (et des sous-vêtements évidemment).

Au-dessous de mes leggings, j’ai passé un pantalon de ski. Idéalement un pantalon de ski de fond moins bouffant qu’un pantalon de ski alpin. Cela dit, gardez tout de même le pantalon de ski alpin si vous n’avez que ça. Ce n’est pas tant à cause du froid, mais plus parce que si vous faites un OCR d’hiver, il y a de grandes chances que vous vous retrouviez à un moment où un autre sur un gros tas de neige dont il faudra descendre sur les fesses (ou autrement si vous êtes un peu plus créatifs).

Pour le haut, j’ai mis un t-shirt à longue manche de type « seconde peau » comme pour aller faire du ski. J’ai ensuite mis un pull à capuche en coton par dessus. J’aurai du mettre ma veste légère de course à la place. Par dessus enfin mon manteau de mi-saison « en doudoune légère disons ».

J’ai ajouté un cache-cou plutôt qu’une écharpe encombrante. N’bouliez pas les gants, c’est vraiment important, pour ma part, jMai des gants de courses d’hiver vraiment confortables que des amis m’ont offertes.

Pour la tête, j’ai mis un bandeau de course d’hiver et un petit bonnet par dessous.

Avec le recul, je dirai que j’étais bien équipée, même si au début (10 à 15 minutes) j’avais vraiment très froid après un moment j’ai eu trop chaud 😉

Bonne course à obstacles hivernale 😉

Quelques bonnes raisons de courir un demi-marathon

demi-marathon bonnes raisons

demi-marathon bonnes raisons

Après avoir publié un billet sur les bonnes raisons de courir un 5 km et un 10 km, je vous propose le même billet version demi-marathon.

En 2015, mon plus gros accomplissement sportif a été de terminer un demi-marathon. Bien que ce ne fut pas facile, ça reste un super souvenir.

C’est un excellent objectif et une grande source de motivation

Lorsque vous vous mettez à courir, mon conseil est de vous inscrire directement à une course (peu importe le nombre de km), c’est le meilleur moyen de rester motivé. Lorsqu’on se fixe pour objectif de courir un demi-marathon, inutile de vous dire que c’est une excellente source de motivation. Le nombre de km a de quoi donner le vertige (du moins quand c’est la première fois) et il suffit d’y repenser pour trouver la motivation de faire sa sortie de course plutôt que de rester dans le canapé.

Vous serez plus organisé

L’un des effets d’un entrainement structuré et régulier est que vous n’aurez pas le choix d’être bien organisé dans votre vie en général si vous souhaitez mener à pied votre entrainement pour le demi-marathon. Des bénéfices pour notre santé et pour notre vie quotidienne, quoi demander de plus ?

Vous serez fier de vous

Sans être un marathon, le demi-marathon est une très belle distance qui n’est accessible qu’avec beaucoup d’entrainements et de volonté. Une fois la ligne d’arrivée franchie, vous serez fier de vous et vous aurez plus confiance en vous que jamais.

C’est moins demandant qu’un marathon

L’entrainement pour le demi-marathon est moins intense que celui d’un marathon donc vous pourrez garder un semblant de vie sociale tout en vous surpassant et en relevant un grand défi.

Vous allez découvrir de nouveaux chemins

 Vous n’aurez pas le choix de rallonger votre parcours pour votre entrainement. Autant d’occasions de découvrir de nouveaux chemins pour vos sorties de course, mais aussi pour vos randonnées et balades.

Vous serez en meilleure forme

 J’entends par là autant pour votre santé que pour votre ligne. En effet, vous allez devenir une vraie machine à brûler les calories ce qui aura un impact sur votre silhouette, mais vous bénéficierez d’autres bienfaits : renforcement du cœur, fluidité du sang, régulation de votre tension artérielle, bienêtre et bonheur (grâce aux endorphines) et diminution des risques de crise cardiaque. Sans compter que la pratique d’un sport de façon intensive ralentit le vieillissement.

 

Petit rappel : le demi-marathon est une course qui demande beaucoup d’entrainement et de préparation, il ne faut pas prendre cette course à la légère.