Interview du couple de blogueurs derrière Double Plume

Double plumes

J’ai récemment demandé à Morgane et Florian du blogue Double plume de répondre à quelques questions sur leur pratique de la course à pied. Il s’agit d’un couple de blogger-runneurs que j’ai découvert un peu par hasard via leur compte Instagram et j’ai rapidement apprécié lire leur blogue.

Voici, tout de suite, le résultat de cet interview :

Salut, Morgane, peux-tu te présenter ainsi que Florian ?

Salut Aleks !

Morgane : Je m’appelle Morgane et j’ai 24 ans. J’habite en ile de France, dans les Yvelines depuis bientôt 1 an et demi. Je suis ingénieure et je travaille dans le domaine de la Physique médicale. Je suis en couple avec Florian depuis 2 ans et demi.

Florian : Je m’appelle Florian et j’ai 25 ans. J’habite avec Morgane depuis bientôt 1 an. Je suis ingénieur dans le domaine de l’industrie nucléaire.

Parle-nous un peu de ton blog et de comment il a été créé.

Morgane : J’ai depuis toujours, de près ou de loin été reliée au monde du Blogging. Lorsque j’étais adolescente, je voulais être infographiste (rien à voir avec les sciences !). Je n’ai pas suivi cette voie, mais je me suis toujours dit que pendant mes loisirs, je continuerai dans cet univers.

Je suis très curieuse et je lis beaucoup (et de tout) : livre, journaux, blogs… Un jour, j’ai eu envie d’ajouter ma petite pierre parmi tous ces blogs et de partager nos aventures en tant que couple de coureurs. Mes proches étaient arrivés à saturation à force de m’entendre parler de sport ! Il fallait faire quelques choses ;).

Florian : Dans un premier temps, c’était pour faire plaisir à Morgane (je l’avoue). Maintenant, ça me permet de partager cette aventure avec elle et de donner envie à des gens qui n’oseraient pas d’essayer la course à pied. J’adore le sport et j’aimerai que les gens passent moins de temps sur leur téléphone ou leurs écrans et profite plus de la nature, du monde qui les entoure grâce au sport.

Raconte-nous une anecdote

Morgane : Je suis extrêmement maladroite. C’est une CA-TA-STROPHE. Lors d’un séminaire professionnel, j’ai perdu une partie de ma sensibilité au niveau d’une phalange à cause d’une méchante coupure (un couteau à pain, une petite nuit et une Morgane pas réveillée…). Depuis, à la maison, j’ai (pratiquement) interdiction de toucher aux couteaux ;). Je ne te raconte pas l’histoire pour cuisiner.
Florian : Je suis un psychopathe du découpage de gâteaux « Prince ». Comme les enfants, j’en mange le matin au petit déjeuner. Pour les manger, je les casse en deux. Je ne sais pas si tu le sais, mais il y a un dessin sur le gâteau. Si j’arrive à couper en deux le gâteau pile-poil au milieu du dessin : ce sera une excellente journée. Je te laisse imaginer si ce n’est pas le cas ;). Ca fait beaucoup rire Morgane de me voir faire ça le matin !

Qu’est-ce qui t’a poussé à commencer à courir ?

Morgane : C’est un lot de plusieurs choses.
Comme beaucoup de filles commencent : Pour maigrir. Et non, ce n’est pas pour l’amouuurrrr du sport. Florian courrait déjà depuis quelques années et j’avais envie de partager cette passion avec lui.
En parallèle, j’ai appris que je souffrais d’asthme d’effort. Ça a été une réelle motivation. Je détestais l’idée d’être obligée de prendre un médicament durant toute ma vie pour « juste » courir. Je n’aime pas vraiment les médicaments en général et si je peux m’en passer, je le fais.

Florian : Ce qui m’a poussé à commencer à courir, c’est l’envie de faire du sport, toujours plus de sport. C’était aussi un bon moyen pour moi de me tenir en forme pour ma pratique du Judo et du VTT.

Cela me permettait principalement de garder la ligne pour être dans la bonne catégorie de poids dans les compétitions de judo (cela se joue à 100 g près). J’ai donc commencé à courir pour gérer mon poids.

Qu’est-ce qui a changé dans ta vie depuis que tu cours ?

Morgane : Énormément de choses. Fin des grasses matinées du dimanche matin ?! Plus sérieusement, j’ai découvert une passion qui prend énormément de place dans ma vie. Il ne se passe pas un jour sans que j’y pense. Notre quotidien est rythmé par nos entrainements et nos objectifs à Florian et moi. Ça s’est fait très progressivement : une fois de temps en temps, puis une fois par semaine, puis deux, puis quatre, puis cinq entrainements par semaine aujourd’hui.

De plus, la course à pied m’a aidé à relativiser vis-à-vis de mon apparence. Avant, impossible de sortir sans maquillage par exemple. Aujourd’hui, c’est monnaie courante ;). Je me sens beaucoup plus à l’aise avec moi-même.

Florian : Ce qui a changé dans ma vie depuis que je cours, c’est Morgane.
J’ai beaucoup de chance, elle partage ça avec moi et j’en suis super heureux.

Sur ton blog, il y a pas mal de recettes, suis-tu un régime alimentaire particulier pendant tes entrainements et/ou courses ?

Morgane : Je n’ai pas vraiment de régime alimentaire particulier si ce n’est celui de manger de manière saine et équilibrée (même si l’on n’est pas un grand chef de cuisine). Faire du sport, c’est prendre soin de soi. L’alimentation joue beaucoup.
Par le biais du blog, nous postons des recettes que nous faisons à la maison, au quotidien. C’est toujours simple et avec des produits que l’on trouve au supermarché. C’est facile de bien manger finalement. Je mange de tout et j’aime découvrir différentes cuisines.

Florian : Non, je ne suis pas de régime alimentaire particulier non plus. J’ai beaucoup fait le yoyo avec mon poids dans le passé, avec les compétitions de judo. Il m’arrivait de perdre 2 kg en 3 jours pour être dans la bonne catégorie. C’était rare tout de même. J’aime manger, c’est une certitude ;).
Quels sont tes objectifs pour 2016 ?

Morgane : MA-RA-THO. Haaa ! Je serai sur la ligne de départ du Marathon de Bordeaux Métropole, le 9 avril 2016. Et… Triathlon. Nous participerons à notre premier Triathlon format S, le 2 juin prochain.

Florian : Mon objectif est de courir mon troisième Marathon, celui de Bordeaux (comme Morgane). Cette fois, l’objectif sera de le courir en moins de 4h. Ensuiten mon premier triathlon. J’aimerai aussi participer à un Trail long (de plus de 30km), pour la première fois dans les mois à venir.

Quels autres sports pratiques-tu ?

Morgane : Nous avons débuté le Triathlon (ou du moins l’entrainement) depuis le mois de septembre. Nous pratiquons la natation et la course à pied. Pour le vélo… il faut encore qu’on s’y mette, mais c’est prévu. J’ai également pratiqué l’équitation et la danse pendant quelques années lorsque j’étais ado.

Florian : Comme le dit si bien Morgane, on s’est mis au triathlon. Le but étant surtout d’apprendre à nager. J’ai fait beaucoup de VTT et j’ai pratiqué le Judo pendant 17 ans. J’ai été contraint d’arrêter à cause de mes études, mais je reprendrais un jour, c’est certain.

As-tu un rituel particulier avant une course à pied ?

Morgane : Avant une course, je déjeune. C’est LA grosse différence avec nos matins habituels. Je ne déjeune que très rarement le matin, mais là il faut prendre des forces. Il paraît que courir une course officielle à jeun, ça ne le fait pas trop ;).

Florian : Je n’ai pas de rituel particulier. Je suis d’un tempérament assez stressé avant les longues courses.

De quoi es-tu la plus fière depuis que tu as commencé à courir.

Morgane : Je suis fière d’arriver à me dépasser. J’arrive aujourd’hui à aller courir sans prendre de médicament. Je me sens totalement libre et ça c’est une grande victoire.

Florian : Ce dont, je suis le plus fier… Il y a trois choses que je mettrais par ordre de plus grosse fierté :
Courir et partager la course à pied avec Morgane <3
Être finisher d’un Marathon
Me dire que courir un semi-marathon est presque devenu facile

Quel est ton meilleur conseil pour quelqu’un qui débute la course à pied ?

Morgane : Je dirai qu’il faut être progressif, ne pas vouloir trop en faire et surtout tenir sur le long terme. Lorsqu’on débute, on est souvent très motivé et on veut courir, courir, courir. Il faut être patient et surtout écouter son corps. On a toute la vie pour courir ;).

Florian : Je crois que Morgane résume très bien ce que je pourrais dire à quelqu’un qui débute, vu que c’est ce que je lui ai dit quand elle a débuté. Je rajouterai que la course à pied n’est certes pas le sport le plus passionnant et le plus facile quand on débute, mais qu’après avoir passé ce cap, on prend beaucoup de plaisir.
Essayez de courir avec des amis ou un club, ça motive énormément.

Et voilà, je vous invite vivement à lire leur blogue et consulter leur compte Instagram.

Je me suis également prêtée au jeu pour leur blogue donc vous découvrir mon interview sur leur blogue très prochainement

Related posts:

2 thoughts on “Interview du couple de blogueurs derrière Double Plume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>